Le vin préfère-t-il Brahms?

En 2012, c’est promis, les cuves auront droit à un répertoire plus large qu’en 2011.

Pour l’instant, elles ont eu droit à un répertoire classique assez limité (sonate Arpegionne, cantates de Bach, la petite messe solennelle de Rossini) , mais l’article paru dans le journal Vigneron Indépendant (n°41 /Octobre-Novembre-Décembre) m’incite à bercer les vins avec Verdi, Chopin, Beethoven et bien d’autres encore.

Lisez l’article ci-dessous et n’hésitez pas à me communiquer vos morceaux préférés. A vos discothèques pour en extraire le meilleur!

Vins élevés en musique

Partager sur:
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Twitter

Les commentaires sont fermés.