L’année 2011, vue au 15 août

Le millésime à venir nous intrigue, car il échappe à toutes les règles. La vigne a  poussé à toute vitesse et chacun prévoyait des vendanges mi-août. Mais la météo a décidé de faire des siennes et la véraison a tardé à venir. Le beau temps est revenu, mais le calendrier qui prévoit « les vendanges 100 jours après la fermeture de la grappe » est dans les choux. Heureusement pour nous, chaque année est différente : le cycle de la vigne se déroule à son gré et nous devons nous adapter aux caprices et fantaisies du ciel. Quoi qu’il en soit, quelque chose me dit que ce sera une année étonnante. Patientez, vous ne goûterez le résultat que l’année prochaine. En attendant, nous partons nettoyer les cuves, les seaux, les hottes, faire les lits des vendangeurs, prévoir les menus et vérifier que tout est en ordre. A très bientôt.

Partager sur:
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *